FRAGMENTS DE VOYAGES - J - 3

  • Posted by
  • Langues disponibles : fr | es | pt | en

Dernier atelier avant d’aller r√©p√©ter dans la salle de danse de la MJC du Grand Cordel. Aujourd’hui la mise en sc√®ne doit √™tre cr√©√©e dans les grandes lignes car les derniers jours seront au service du travail de pr√©cision et de la r√©p√©tition g√©n√©rale.


Aujourd’hui nous avons choisi de travailler s√©par√©ment les lecteurs et les √©l√®ves acteurs. Les 6 lecteurs ont travaill√© d’un c√īt√© avec Paloma Fern√°ndez Sobrino sur le rythme et la diction afin d’acqu√©rir de l’assurance dans leur travail. De l’autre c√īt√© de la salle, les 20 autres √©l√®ves se sont affair√©s √† cr√©er une m√©taphore visuelle qui sera au service des lectures sous la forme d’une masse corporelle. Pour chaque lettre, la m√©taphore sera une masse de corps que l’on pourrait nommer “magma humain” r√©agissant au contenu des √©crits. Il s’agit ici de symboliser la r√©sonance que peut avoir une histoire intime √©crite par un individu sur le monde.

√Ä la lecture de chacune des lettres, cette masse se transformera pour repr√©senter une nouvelle “photo” dans laquelle ils resteront immobiles le temps de la lecture. Les lyc√©ens ont donc travaill√© √† la cr√©ation de 6 “photos” qui √©voluent dans l’espace et qui viennent accompagner chaque lecteur. Un travail loin d’√™tre anodin car il n’est pas simple de se rendre compact √† 20 et de rester fig√© le temps d’une lecture.

Enfin, nous avons termin√© cet atelier avec un premier filage. Chaque lecteur a trouv√© une place dans la masse compacte des corps de leur camarade d’o√Ļ il pourra s’extraire en temps voulu. Nous avons pu commencer √† travailler la mise en mouvement entre chaque lecture, lorsque le “magma” se transforme, les lecteurs s’incorporent ou s’en d√©gagent.